Tour de France - Contador a essayé, Froome a résisté

Dans la descente vers Gap, Alberto Contador (Saxo) a essayé de mettre à mal Christopher Froome (Sky). Sans réussite. Rui Costa (Movistar) s'est imposé en solitaire.

contador et froome Tour de France 2013

On appelle ça "le coup de Trafal-Gap". L'arrivée dans le chef-lieu des Hautes-Alpes a souvent constitué un tournant, parfois épique, voire dramatique, du Tour de France. Ça n'aura pas été le cas cette fois lors de la 16e étape remportée par le Portugais Rui Costa (Movistar) mais Chris Froome et Alberto Contador ont quand même connu une belle frayeur dans la descente finale du col de Manse, à quelques kilomètres de l'arrivée. L'Espagnol a chuté et le maillot jaune, dans son sillage, est passé sur le bas-côté, mettant pied à terre. Plus de peur que de mal pour les deux hommes, mais un rappel évident: le Tour ne se gagne qu'en quelques endroits stratégiques, mais il peut se perdre partout.

Contador avait promis de tout tenter au cours de cette troisième semaine pour essayer de mettre Froome en difficulté. Quitte à tout mettre. Il a tenu promesse dès mardi. Dans la montée du col de Manse (deuxième catégorie), il a placé une série d'attaques, mais le maillot jaune, tantôt seul, tantôt avec l'aide de son fidèle lieutenant Richie Porte, a répondu à tout. Contador a même insisté dans la descente, testant les nerfs de Froome. Il a failli le payer cher. Mais au moins, le message est clair. Contador ne laissera pas de répit au patron du Tour. Ces escarmouches n'ont pas fait les affaires de Laurens Ten Dam, Jakob Fuglsang et Jean-Christophe Péraud, trois membres du Top 10 qui n'ont pu suivre le rythme. Ils ont perdu une cinquantaine de secondes dans l'affaire, suffisamment pour que Ten Dam (Belkin) abandonne sa cinquième place au profit de Nairo Quintana (Movistar).

Belle journée décidément pour la formation espagnole, en haut de l'affiche grâce à Rui Costa. Présent dans l'échappée de 26 coureurs qui avait faussé compagnie au peloton, le Portugais est allé s'imposer en solitaire à Gap, en sortant à la pédale pratiquement dès le pied du col de Manse. Personne n'allait le revoir. Il a notamment tenu en respect un quatuor de poursuivants composé de Kloden et des Français Riblon, Jeannesson et Coppel. Les autres, parmi lesquels Voeckler, Gautier ou Gilbert, ont fini plus en retrait encore. C'est la deuxième victoire d'étape de Rui Costa sur le Tour, après celle à Super-Besse voilà deux ans.

Source : yahoosport.fr

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×