Roland Garros - Match du jour : Ferrer-Tsonga, l'eau et le feu

Opposé à l’Espagnol David Ferrer, Jo-Wilfried Tsonga a une occasion en or d’atteindre la finale de Roland-Garros. Une performance que n’a plus réalisée un Français depuis Henri Leconte en 1988. S’il évite Djokovic et Nadal en demi-finale, le Manceau a face à lui le 5e joueur mondial, spécialiste de la terre battue. Une force tranquille à laquelle le Tricolore devra opposer sa fougue et son impact physique.

tsonga roland garros 2013

« Oui, il peut être un vainqueur de Grand Chelem. » Pour Roger Rasheed, cela ne fait aucun doute dans les colonnes de l’Equipe. Jo-Wilfried Tsonga a le potentiel pour s’imposer en Majeur. Si l’entraîneur du Français ne s’aventure pas à miser sur son poulain dès ce Roland-Garros 2013, le public tricolore se prend lui à rêver. Trente ans ont passé depuis la victoire de Yannick Noah Porte d’Auteuil. Cinq ans plus tard, Henri Leconte ralliait la finale. Leurs successeurs n’ont jamais fait aussi bien, tombant toujours en demi-finale (Pioline, Grosjean, Monfils).

Ferrer n'a jamais vu une finale de Grand Chelem

Tête de série numéro 6 et 8e joueur mondial, Tsonga peut s’estimer heureux d’éviter les deux finalistes de la saison dernière. Alors que Nadal et Djokovic auront mené une bataille aux faux airs de finale, le Manceau s’attaque à un adversaire plus abordable. S’il compte cinq demi-finales en Grand Chelem, David Ferrer n’a jamais franchi cet écueil. Motif d’espoir pour l’Espagnol, il a toujours rendu les armes face à un Top 5, que ce soit Djokovic à trois reprises, Nadal ou Murray. Meilleur joueur du monde derrière les « Quatre Fantastiques », le protégé de Javier Piles a franchi un palier ces derniers mois. Vainqueur de son premier Masters 1000 à Paris-Bercy, il est pour la troisième fois consécutive dans le dernier carré d’un Majeur après ses demies à l’US Open en 2012 et à l’Open d’Australie en début d’année.

Une progression pour celui qui compte 20 titres sur le circuit ATP. Réputé pour sa constance, Ferrer compte onze 8e de finale et six quarts d’affilée.

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×