Virée après son lapsus sexuel

Journaliste sportive Susannah Collins

La journaliste sportive pour Comcast SportsNet, avait déclaré: "L'équipe a eu beaucoup de sexe... euh... de succès!". Cette "boulette" qualifiée de "lapsus freudien" par les médias américains n'a pas fait sourire son employeur. Susannah a été licenciée, indique le Chicago Tribune.

Le lapsus n'aurait pas été l'unique raison de son départ précipité. Il aurait simplement été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. "En raison de circonstances indépendantes de sa remarque en direct mardi soir, Susannah Collins et Comcast SportsNet Chicago se séparent", indique Phil Bedella, le vice-président et directeur général de CSN Chicago dans un communiqué. "Nous apprécions ce que Susannah a fait pour nous au cours de l'année écoulée et nous lui souhaitons le meilleur dans ses projets à venir."

Ce sont surtout de vieilles vidéos sexuellement explicites de 2009 et 2010 qui ont mis le feu aux poudres. Avec une autre journaliste, elle faisait, notamment, la lecture des exploits sexuels d'un sportif, Darryl Hawkins. Suite au mot mal choisi qu'elle a employé, elles ont été visionnées de nombreuses fois. Les dirigeants et porte-paroles du groupe de télévision, contactés par le Chicago Tribune, ont refusé de commenter les raisons de son licenciement.


Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×