Serena Williams s'en prend à une victime de viol, ses propos créent la polémique

À peine le pied posé en Angleterre où elle s'apprête à défendre son titre lors du prestigieux tournoi de Wimbledon, voilà que Serena Williams doit déjà répondre de propos qui vont bien au-delà de la polémique.

serena williams hot

Alors qu'elle prenait la pose lors de la présentation de la collection printemps-été de la marque Burberry Prorsum dans les jardins de Kensington à Londres, cheveux lisses, petite robe et trench de rigueur, Twitter bruissait de la polémique suscitée par une interview donnée par la numéro 1 mondiale au magazine Rolling Stone et mise en ligne ce mardi 18 juin. Dans les colonnes de la publication, elle revient sur un fait divers qui a choqué l'Amérique. Une jeune fille de 16 ans fortement alcoolisée avait été violée par deux lycéens, Trent Mays et Ma'Lik Richmond, membres de l'équipe de foot de Steubenville, dans l'Ohio. En mars dernier, l'un des deux jeunes gens a été condamné à un an de détention dans une prison pour mineurs, tandis que le second a écopé d'une année supplémentaire pour avoir pris des photos de la scène et l'avoir filmée, la diffusant par la suite sur les médias sociaux.

Mais pour Serena Williams, il semblerait que la faute incombe à la seule jeune fille. Elle a ainsi expliqué qu'elle "n'aurait jamais dû se mettre dans cette situation" et qu'elle était "chanceuse" qu'il ne lui soit rien arrivé d'autre. "Pensez-vous que c'est juste, ce qu'ils ont eu ? Ils ont fait quelque chose de stupide, mais je ne sais pas, a-t-elle commenté dans Rolling Stone. Je ne veux pas blâmer la fille, mais si vous avez 16 ans et que vous êtes ivre comme ça, vos parents devraient vous apprendre : n'acceptez pas l'alcool que d'autres personnes vous proposent", a-t-elle poursuivi.

Et comme si cela ne suffisait pas, la joueuse de 31 ans aux 16 titres du Grand Chelem ajoute : "Elle avait 16 ans. Pourquoi était-elle aussi ivre au point de ne se souvenir de rien ? Cela aurait pu être pire. Elle a de la chance. Évidemment, je ne sais pas, peut-être qu'elle n'était pas vierge, mais elle n'aurait pas dû se mettre dans cette position, à moins qu'ils ne lui aient glissé quelque chose, alors c'est différent."

Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir la twittosphère, qui s'est empressée de les dénoncer, s'en prenant au rôle de modèle qu'est censée incarner Serena Williams. Paroles humiliantes, manque de compassion, l'Américaine n'a pas été épargnée et n'a pour le moment pas réagi à la polémique, profitant de sa journée à Londres et de son look qui en surprendra plus d'un.

Victorieuse à Roland-Garros, Serena Williams, qui roucoulerait avec son coach Patrick Mouratoglou, n'en est pas à sa première polémique. Sa danse de la victoire aux JO de Londres avait été vivement critiquée, puisque faisant référence à un gang de Los Angeles. Son attitude condescendante vis-à-vis de sa jeune compatriote Sloane Stephens avait également fait jaser. Et que dire de ses insultes à l'encontre d'une arbitre qui ne lui avait valu qu'une légère amende...

Voilà une bien jolie façon de préparer Wimbledon.

Source : purepeople.com

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×