PSG - Unaï Emery : « Je n’ai rien contre Ben Arfa, mais c’est un gros enculé »

L’entraîneur du PSG Unai Emery s’est expliqué sur les raisons qui l’ont poussé à se passer, encore, des services d’Hatem Ben Arfa à Caen vendredi soir : « Je n’ai rien contre lui, c’est juste un gros enculé ».
C'est la Rumeur  concoctée par nos confrères de FootballFrance.fr, toujours en quête de news incroyables ...

img

Tremblement de terre jeudi soir après l’annonce d’Unai Emery de ne pas convoquer Hatem Ben Arfa dans le groupe parisien qui va affronter le SM Caen vendredi soir au stade Malherbe ! Face à l’incompréhension de la presse, le technicien espagnol a tenu à s’expliquer. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa décision n’a pas été prise sur un coup de tête :

« Je fais mes choix, vous n’avez pas à les discuter. Vous, vous devez vous contenter d’écrire. Si je n’ai pas pris Hatem dans le groupe, c’est parce qu’il n’est pas assez bon. Et il est gros : une fois qu’il aura perdu ses 19 kilos en trop, là on pourra rediscuter. En attendant, je convoque les meilleurs joueurs que j’ai à ma disposition. Et puis, je n’aime pas son comportement désinvolte : hier, il m’a mis un petit pont à l’entraînement, je n’ai pas aimé… »

Emery : « Je n’ai aucun problème avec Ben Arfa : mais Augustin est sympa, lui… »

Visiblement contrarié que les journalistes présents ne se focussent que sur l’absence de l’ex-Niçois, l’entraîneur espagnol du Paris Saint-Germain a conclu sa conférence de presse en dévoilant (un peu) les dessous de son groupe :

« Je n’ai rien contre Ben Arfa, c’est juste un gros enculé, il ne sourit pas, il dribble tout le temps, partout, ça en devient lassant. Même à la cantine, il dribble les cuistots avec les boulettes de viande : je lui ai dit stop, je lui ai dit qu’il fallait penser collectif. Mais à part cela, je n’ai aucun problème avec cet enculé d’Hatem. En fait, je n’ai rien contre Hatem si ce n’est le fait qu’il soit talentueux et que je n’aime pas ça. Moi quand j’étais joueur, j’étais mauvais : aujourd’hui, je compense ce manque de confiance et de talent par ce trop plein d’autorité. Et puis, pour finir, Jean-Kevin Augustin est un garçon sympathique, lui… Il bosse dur, lui… Il écoute, lui… »

Pas convoqué pour affronter Caen vendredi soir, Hatem Ben Arfa le sera-t-il mardi pour jouer au Parc des Princes contre Dijon ?

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×