Montrer ses seins pour gêner l'adversaire: une "tactique" qui se retourne contre elle

Pour aider les Marlins de Miami à l'emporter, une jeune femme a voulu montrer sa poitrine en espérant que ça fasse pencher la balance du bon côté. Sauf que l'initiative a fortement déplu... à l'équipe qu'elle supportait.
Laurence Leavy a encore frappé. Si vous ne connaissez pas "Marlins Man" (son surnom), l'homme est connu outre-Atlantique comme agiteur lors des événements sportifs, toujours vêtu d'un maillot orange de l'équipe des Marlins de Miami.

Pour la rencontre très importante des Marlins contre St. Louis Cardinals, cet avocat de profession a fait venir un groupe de femmes pour perturber les joueurs adverses.

Ce fut notamment le cas lorsque Brett Cecil était lanceur. L'une des jeunes femmes a alors agité sa poitrine pour détourner son attention. Mais les conséquences n'ont pas été celles espérées.

Les Marlins mécontents
Selon le New York Post, les Marlins n'ont pas apprécié cette attitude. La franchise a pris contact avec Marlins Man à propos de l'incident pour le recadrer.

"Je ne sais pas ce qui s'est passé", confie Levy, qui s'était absenté quelques minutes au moment du "boob-gate". "Quand je suis revenu à ma place, on m'a dit: 'Tu as entendu ce qui s'est passé?' Ensuite les Marlins m'ont envoyé un message. 'Tu devrais surveiller les filles, elles ne peuvent pas montrer leurs seins à la télévision, ce n'est pas opportun. Les faire venir pour s'amuser est une chose, mais ce qu'elles font ne donnent pas une bonne image de notre club. On ne peut pas le tolérer'".

Le comble, c'est que la tactique n'a pas porté ses fruits: Brett Cecil n'a pas du tout été perturbé...

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×