La boulette de Ribéry : il va chercher ses enfants à l’école mais ne ramène pas les bons

Franck Ribéry est allé chercher ses enfants à l’école pour faire une surprise à sa femme. Seul problème, il n’a pas ramené les bons.
C'est la Rumeur  concoctée par nos confrères de FootballFrance.fr, toujours en quête de news incroyables ...
img

Actuellement blessé, Franck Ribéry profite de son temps libre pour se consacrer à sa famille. Le joueur du Bayern Munich enchaîne les sorties familiales avec, au programme, balades dominicales, cinémas et bibliothèques de livres d’images.

Partant d’une bonne intention, Franck Ribéry a pris l’initiative d’aller chercher ses enfants à l’école pour faire plaisir à sa femme. Malheureusement pour l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, il n’a pas ramené les bons à son domicile.

Ce n’est qu’après le retour de sa femme qu’il s’est rendu compte de son étourderie. Elle n’a pas pu s’empêcher de cacher sa déception :

« Mais qu’il est con ! Ce n’est pas possible d’être aussi con je crois. Quand je suis rentrée chez moi après le travail, j’ai trouvé Franck dans le salon en train de s’amuser avec des enfants qui n’étaient pas les nôtres. Lui était content, les enfants pleuraient. En plus de cela, les parents de ces enfants ont déclenché le dispositif « Alerte Enlèvement ». Je ne sais plus quoi faire, il enchaîne boulette sur boulette. »

Franck Ribéry : « Je suis désolé »

Pour Franck Ribéry, cela peut arriver à n’importe qui :

« J’ai voulu faire une surprise à ma femme en allant chercher les enfants à l’école, cela ne mange pas de pain d’épices. Quand je suis arrivé, je me suis rendu compte que les enfants se ressemblaient tous, ils font tous la même taille et aucun ne possède de pilosité. J’ai ramené les deux premiers enfants qui se sont présentés devant moi. Cela peut arriver à tout le monde, l’erreur est roumaine. »

Pourtant, certains indices ne laissaient guerre de place au doute. Néanmoins, Franck Ribéry est passé au travers :

« Je me disais bien que c’était étrange que mes enfants me demandent des autographes. Mais bon, il faut dire que tout comme moi, ils ne sont pas sortis de la cuisse d’Adolf Hitler. En plus de cela, un des deux enfants était noir, j’ai eu peur que ma femme m’ait trompé. »

Franck Ribéry a tenu à présenter ses excuses pour la gêne occasionnée :

« N’étant jamais allé à l’école, je ne connais pas trop le principe. Je tiens à présenter mes excuses aux parents des enfants que j’ai amenés chez moi, ainsi qu’à mes enfants qui ont passé la nuit dehors. »

 

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×