Grâce au scandale des bleus, Zahia vit la vie dont elle a toujours rêvé

C’est une petite princesse aux courbes affolantes. Zahia Dehar a commencé comme escort, elle est maintenant styliste et femme d’affaires au train de vie hallucinant.

zahia

C’est un monde où l’argent n’est ni un problème, ni même un sujet de discussion. Il est là, partout, omniprésent et permet tout. Ce monde, c’est celui où évolue désormais Zahia Dehar.

La jeune femme, on s’en souvient a commencé comme escort girl, avant que le scandale des Bleus ne la propulse sur le devant de la scène médiatique. Aujourd’hui reconvertie en styliste et créatrice de lingerie de luxe, Zahia mène une existence opulente qu’a partagée le temps de deux jours une équipe de Paris Match. Le train de vie de la sculpturale brune est tout simplement ahurissant.

Zahia vit dans un appartement de 300 mètres carrés dans le XVIe arrondissement de Paris. Le temps de quelques travaux cependant, elle a préféré poser ses valises au Bristol où, le midi, « elle picore des coquillettes aux truffes » en écoutant Britney Spears. Parfois, elle choisit d’aller dormir au Royal Monceau, où la suite qu’elle occupe coûte 22 000 euros. La nuit, évidemment, pas la semaine.

Tous les matins, son coiffeur et sa maquilleuse personnels s’affairent pour la dorloter. La jeune femme peut passer des heures entières à se préparer. « Quand j’étais petite en Algérie, confie-t-elle à Paris Match, j’adorais me maquiller, me coiffer. Ma mère m’a appris. Aujourd’hui, je vis mon extase de petite fille de 6 ans. »

Zahia partage son existence dorée avec ses deux Shih-Tzu d’origine tibétaine, Enzo et Miyuki, qu’un dog-sitter attitré vient chercher plusieurs fois par jour pour les emmener se dégourdir les pattes.

Le passe-temps favori de la belle ? Partir dévaliser les boutiques de l’avenue Montaigne, dans une berline noire avec un chauffeur qui est entièrement dévoué à son service et la conduit dans les meilleurs restaurants des villes où elle se trouve, comme dans la brasserie de Paul Bocuse, dernièrement lors d’un déplacement à Lyon.

De 18 à 23 heures environ, Zahia travaille à ses nouvelles collections de lingerie. Elle occupe un bureau somptueux en plein Paris qu’elle a entièrement décoré de rose et dont elle a imaginé et dessiné chaque meuble. À l’entrée, c’est une gouvernante en robe-uniforme noire à col rose qui accueille les visiteurs comme le montrent les photos de Paris Match. Partout, des macarons sont à disposition sur des plateaux en argent tandis que le personnel propose du champagne rosé.

Le show room de la jeune femme de 21 ans couvre 600 mètres carrés rue François 1er dans le 8ème arrondissement, l’un des plus chers de la capitale.

Les vacances de Zahia sont déjà organisées : elle part bientôt en Corse, juste accompagnée de son maquilleur et de sa coiffeuse. Un voyage qu’ils effectueront en jet privé. Pour se reposer du trajet, la belle dormira dans une villa de luxe du domaine de Murtoli où chaque nuitée est facturée plus de 1000 euros. À savoir qui paye pour ce train de vie fastueux, Zahia et son avocate restent évasives. Tous les dessous ne sont pas faits pour être dévoilés.

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×