Elle perd son match, son père la tabasse à sang sur le court

Un tournoi entre espoirs du tennis international a pris une tournure pathétique en Israël. Après sa défaite contre la Russe Daria Kruschkowa, la Roumaine Andrada Ioana Surdeanu (16 ans) a reçu une volée de coups de son père. Lucian Surdeanu l'a frappée à sang jusqu'à ce qu'il se fasse arrêter. La jeune fille défend son père.

La scène se déroule lors d’un tournoi officiel de la FIT, en Israël. La jeune Russe Daria Kruschkowa affronte la Roumaine Andrada Ioana Surdeanu (16 ans). Défaite interdite pour ces deux espoirs du tennis de leur pays respectif. Finalement, après un match intense, la russe bat la roumaine 6-2, 7-6. Cette dernière ne pensait pas que cette défaite allait lui faire plus mal que prévue. Son père furieux, l’attendait à côté du court. Et le moins que l’on puisse dire et qu’il était très remontée… contre sa propre fille. Après lui avoir deversé un torrent d’insultes, selon 7sur7, la jeune fille aurait reçu un nombre incalculables de gifles, l’homme ne pouvant s’arrêter de lui cogner dessus.

Les témoins de la scène ont du séparer les deux individus. La fille, couverte de sang, et en état de choc, a vu ensuite son père être embarqué par la police israélienne. Il restera une semaine en prison. Ce drame est plus fréquent qu’on ne l’imagine dans le sport féminin, et plus particulièrement en tennis. Des pères de famille poussant leurs enfants à gagner, les coupant de leurs ami(e)s, de leurs proches, les forçant à s’entrainer parfois jusqu’à 12h par jour, persuadés que le travail porterait ses fruits un jour où l’autre. Les jeunes filles sont élevées dans un climat de violences physiques et verbales. Entre autres, le père de Vénus et Séréna Williams aurait lui aussi utiliser un processus similaire. La jeune fille n’a pas souhaité témoigner contre son père.

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×