Abdelaziz Barrada : « J’adore Marseille, mais il y a trop d’Arabes »

L’international marocain de l’OM Abdelaziz Barrada vient de créer la polémique lors d’une interview. Il a confié adorer Marseille cependant pour lui il y a trop d’Arabes.
C'est la Rumeur  concoctée par nos confrères de FootballFrance.fr, toujours en quête de news incroyables ...

Le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille Abdelaziz Barrada a donné une interview à nos confrères de La Provence. Le joueur formé au Paris Saint-Germain s’est livré en toute sincérité. Arrivé en août 2014 à l’OM, Abdelaziz Barrada n’a pas la langue dans sa poche, et c’est le moins que l’on puisse dire.

L’international marocain s’est entretenu longuement, autour d’un bon verre de rosé et quelques croque-monsieurs savoureux, avec Marie-Jean Penleux, journaliste sportif à la Provence :

« C’est terrible à dire étant originaire de la région parisienne mais j’aime l’OM ! Je suis tombé littéralement amoureux du club, des supporters et de la ville. Je m’y sens comme à la maison. Marseille est une ville qui vit exclusivement pour l’OM et la série « Plus Belle La Vie ». Le seul petit bémol, et n’y voyez rien de raciste, bien au contraire, c’est qu’il y a trop d’Arabes. »

Abdelaziz Barrada : « Marseille, c’est comme au Bled mais avec plus d’Arabes »

Le milieu de terrain marseillais a tenu à justifier ses propos afin qu’il n’y ait pas de mauvaises interprétations possibles :

« Je suis moi-même marocain, mais quand je retourne au Bled, c’est comme si j’étais à Marseille, donc je perds la notion de vacances. Il y a plus de blancs à Marrakech qu’à Marseille et plus d’Arabes à Marseille qu’à Marrakech, c’est rigolo. Et encore une fois, attention, je ne suis pas raciste, j’ai moi-même un très bon ami blanc. »

La semaine prochaine, Marie-Jean Penleux s’entretiendra avec l’actionnaire majoritaire de l’OM Margarita Louis-Dreyfus afin d’évoquer le conflit entre la Russie et l’Ukraine.

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×