Vidéo : Nicolas Anelka célèbre son premier but pour West Bromwich Albion avec une " quenelle "

Nicolas Anelka a célébré un but avec le très polémique geste de la quenelle, lors du match de Premier League entre West Ham et West Bromwich Albion (3-3), ce samedi. Les réactions n'ont pas tardé, dont celle de la ministre des Sports Valérie Fourneyron qui qualifie ce geste "d'écoeurant" ou du Congrès juif européen qui a appelé samedi les responsables de la Premier League à suspendre Anelka pour le "salut nazi" qu'il a fait. De son côté, le joueur a tenté d'éteindre la polémique en justifiant sur twitter sa "quenelle" comme "une spéciale dédicace à (son) ami humoriste Dieudonné".

Nicolas Anelka quenelle

Fourneyron: "un​e provocation choquante, écoeurante"
Le geste d'Anelka n'a pas tardé à provoquer une vague de réactions aussi bien sur les réseaux sociaux que dans les médias. La ministre des Sports, Valérie Fourneyron, a quant à elle qualifié de "provocation choquante, écoeurante" la célébration du footballeur français. "Pas de place pour antisémitisme et incitation à la haine sur terrain de foot", a même ajouté la ministre sur son compte Twitter. D'autres réactions devraient sans doute intervenir dans les prochaines heures...

Un geste seulement anti-système ?
Le geste de "la quenelle ", a été popularisé par l'humoriste controversé Dieudonné, condamné fin novembre en appel pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale. Il consiste à tendre un bras vers le bas en posant son autre main sur l'épaule, et est devenu un code antisémite dans certains milieux ou est utilisé par des "anti-systèmes" de tous bords. Dieudonné a d'ailleurs assuré qu'il s'agissait d'un "acte subversif" anti-système, alors que d'autres l'interprètent comme un salut hitlérien inversé. Anelka avait déjà fait ce geste en compagnie justement de Dieudonné. Cela faisait plus de deux ans et demi que l'attaquant français n'avait plus marqué en Premier League, et pour sa septième apparition avec le maillot de sa nouvelle équipe, Anelka a même inscrit un doublé, sans cette fois, faire le fameux geste...

Dieudonné dans le viseur de Valls
Toujours aussi provocateur, l'enfant terrible du football français va assurément provoquer une énième polémique à son sujet. Footballeur talentueux, Anelka a toujours alimenté la controverse par ses comportements et ses choix de carrière. Son exclusion lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud (pour avoir insulté Raymond Domenech), qui avait d'ailleurs entraîné la fameuse grève des Bleus, résume à elle seule le parcours tumultueux du footballeur français. Ce geste intervient alors que le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a annoncé qu'il étudiait "toutes les voies juridiques" pour interdire les "réunions publiques" de Dieudonné, qui selon lui "n'appartiennent plus à la dimension créative mais contribuent (...) à accroître les risques de troubles à l'ordre public."

Le congrès juif européen en colère​
Dans un communiqué de son président Moshe Kantor, le Congrès juif européen qualifie cette "quenelle" de "salut nazi inversé" et "appelle à ce que Nicolas Anelka soit suspendu". "Ce salut n'est qu'un salut nazi moins connu et nous attendons des autorités qu'elles prennent la même sorte de sanctions que si Anelka avait fait l'infâme salut le bras tendu", a poursuivi M. Kantor. "C'est écoeurant qu'un footballeur d'une telle renommée ait fait un tel geste injurieux et haineux devant des dizaines de milliers de spectateurs", a-t-il ajouté. "Il ne devrait pas y avoir de place pour une telle intolérance et un tel racisme dans le sport et nous attendons des responsables de la Ligue Un anglaise, tout comme de la police, qu'ils infligent à Anelka la punition adéquate", a encore écrit M. Kantor.


Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×