Un autre COUP DUR pou le Real Madrid !!

Ce terrible enchaînement de blessures qui s’abat sur l’effectif du Real Madrid !

real madrid

Cette saison, nombreux sont les joueurs madrilènes qui ont été touchés par des blessures musculaires. Une sorte de malédiction qui explique, en partie, les résultats mitigés du club de la capitale en championnat.

Les blessures musculaires ne cessent de handicaper la Maison Blanche. Rafael Benitez en a déjà fait les frais en première partie de saison, et son successeur Zinedine Zidane connaît le même sort. Au total, on compte déjà 22 blessures musculaires au sein de l’effectif merengue depuis le début du championnat, du jamais vu du côté de Concha Espina. À titre comparatif, le FC Barcelone n’en a connu que 10 cette saison. Aucun des deux entraîneurs n’a pu compter sur une équipe saine et complète pendant leur aventure sur le banc du Bernabéu. De quoi alimenter les rumeurs qui évoquent des tensions entre le vestiaire et le médecin du club, le Docteur Olmo, en qui beaucoup de joueurs de l’effectif n’auraient plus confiance, comme le souligne encore aujourd’hui le quotidien AS.

Et parmi les joueurs les plus touchés, on retrouve beaucoup de rouages essentiels de la formation madrilène, à commencer par Karim Benzema. Avec sa nouvelle blessure aux ischio-jambiers, le Français totalise déjà trois blessures musculaires cette saison, la première remontant au début de la saison, avant de se re-blesser en sélection en octobre. Des blessures qui l’ont déjà empêché de participer à 8 rencontres cette saison. Mais le natif de Bron s’en sort très bien en comparaison avec certains de ses coéquipiers. Plusieurs joueurs ont déjà loupé plus de 10 matches à causes de problèmes musculaires : Gareth Bale (15), Sergio Ramos (14 - mais aussi touché à l’épaule), Carvajal (13), Pepe (12) ou James Rodriguez (11) ! Compliqué de décrocher des bons résultats de façon régulière avec autant de blessures !

La préstassions, cause de tous les maux madrilènes ?

Des blessures qui inquiètent presse et supporters, tout comme la condition physique des joueurs qui ne semble pas être au mieux. Lors du derby madrilène, les joueurs de l’Atlético ont couru 11 kilomètres de plus que les Merengues, et ce alors qu’ils sortaient d’un match européen en Hollande moins de 72 heures avant ! Un sujet qui ne semble pourtant pas préoccuper le coach français si on se fie à ses déclarations en conférence de presse. « Nous sommes très bien physiquement. Ce n’est pas une question physique la défaite face à l’Atlético. Que l’Atlético ait couru plus, ce n’est qu’une stat. Nous sommes bien physiquement, c’est autre chose.

Quand j’ai dit que nous devons mettre le pied. Il faut gagner les duels, plus que l’adversaire, tu as des chances de perdre le match. Et nous avons perdu trop de duels. On s’améliore physiquement. C’est un problème d’attitude. Il ne faut pas que cela se reproduise », a confié le Marseillais, également peu alarmé par l’avalanche de blessures : « Il y a toujours des blessés. Nous allons récupérer tout le monde, soyons positifs. J’y crois. C’est le plus important ».

Dans sa chronique dans le journal AS, le Docteur Gonzalez, qui intervient régulièrement dans les médias ibériques pour parler de blessures et de condition physique, tente de trouver des éléments expliquant cette hécatombe. « On a déjà dit plusieurs fois que la présaison est essentielle dans plusieurs aspects, entre eux, la prévention des blessures qui pourraient surgir au cours de la saison. L’an dernier, des joueurs du Barça s’étaient plaint publiquement à ce sujet et, cette année, Cristiano Ronaldo va dans le même sens.

Les dirigeants qui font avant tout passer l’aspect économique au sportif quand ils préparent la présaison doivent maintenant assumer leur responsabilité face à tant de blessures. […] Laissons les services médicaux travailler tranquillement, sachant que ce sont eux qui ont le plus d’intérêt à ce que les joueurs soient en meilleure forme possible. Regardons dans une autre direction pour trouver les coupables », écrit-il, dédouanant le Docteur Olmo et fustigeant clairement les longues et épuisantes tournées estivales organisées dans le but de récolter le plus d’argent aux quatre coins du monde. Des dirigeants madrilènes qui ne semblent pourtant pas l’entendre de cette oreille, eux qui ont déjà organisé une tournée américaine pour l’été 2016...

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×