Transferts - Blanc veut revenir comme un Prince

Selon nos sources, Laurent Blanc veut reprendre du service. L’ancien sélectionneur des Bleus cherche à se placer à Monaco. Ou ailleurs…

Laurent Blanc

Ça le démange. Absent des bancs de touche depuis l’élimination des Bleus en quart de finale de l’Euro 2012 en juin dernier, Laurent Blanc prépare son come-back. L’ancien sélectionneur souhaite revenir dans le circuit et, selon nos informations, il fait savoir en ce moment que le poste d’entraineur de l’AS Monaco pourrait l’intéresser la saison prochaine. Claudio Ranieri n’est plus franchement dans les petits papiers du président de l’ASM, Dmitry Rybolovlev, échaudé par le style de jeu peu entrainant de Monaco cette saison et les derniers résultats qui retardent son accession en Ligue 1. Il faudra un autre nom pour le remplacer. Blanc peut être celui-ci.

Un temps annoncé à l’AS Rome l’hiver dernier, Blanc ne dispose actuellement d’aucune piste sérieuse en vue de la saison prochaine. Lui ne court pas le cachet. A 47 ans, il souhaite avant tout retrouver un challenge ambitieux. Monaco pourrait lui offrir. Laurent Blanc débarquerait à Monaco avec son aura, son palmarès (un titre  de champion de France 2009 avec Bordeaux) et tout un réseau dont fait partie son agent Jean-Pierre Bernès qui possède le plus gros portefeuille de joueurs du marché français. Joint par nos soins, ce dernier n’a pas voulu commenter nos informations.

A Monaco, les transferts sont gelés

Mais Blanc, que nous n’avons pas pu joindre malgré plusieurs appels, n’est pas encore en Principauté et son désir se heurte à d’importants obstacles. Monaco doit d’abord ferrailler avec la LFP qui souhaite que chaque club de L1 ait son siège sur le territoire français à compter du 1er juin 2014. A Monaco, les transferts sont pour le moment gelés en attendant la sortie de crise. Tant que son avenir en Ligue 1 n’est pas assuré par les instances du foot français, l’ASM pourrait ne proposer que des contrats d’un an. Deuxième obstacle de taille, les inimitiés entre Jean-Pierre Bernès, agent de Laurent Blanc, et Jean-Louis Campora qui datent des années 1990 lorsque l’OM et l’ASM se battaient pour la suprématie en Division 1. Le transfert avorté de Jimmy Briand l’hiver dernier n’a pas réchauffé leurs relations.

Laurent Blanc est donc encore loin de la Principauté. Il réfléchit d’ailleurs à d’autres points de chute. Rennes est une possibilité à ses yeux mais là encore, l’affaire semble compliquée. François Pinault veut réduire la voilure en rognant notamment sur le salaire de son entraineur. Le propriétaire du Stade rennais aurait fixé la barre à 60.000 euros mensuels, soit deux fois moins que le titulaire actuel du poste. Ces restrictions budgétaires freinent les discussions avec Antoine Kombouaré et compliqueraient sans doute de potentielles négociations avec Blanc. Déterminé à replonger, le successeur de Raymond Domenech tend aussi l’oreille sur ce qui se passe du côté du PSG. Au cas où…

Source : Yahoo.fr

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×