SOUVENIRS : Özil revient sur son transfert avorté au FC Barcelone et ses vifs échanges avec Mourinho

Dans son autobiographie à paraître le 16 mars prochain, Mesut Özil dévoile notamment son transfert avorté au FC Barcelone et sa relation spéciale avec José Mourinho.

Débarqué du Werder Brême​ au Real Madrid, Mesut Özil a posé ses valises dans la capitale espagnole en même temps qu'un certain José Mourinho, qui venait alors d'accepter de prendre place sur le banc, après son titre de Champion d'Europe aux commandes de l'Inter Milan. Pourtant, la destination de l'international allemand a bien failli être tout autre, certes toujours en Liga, mais plutôt chez l'ennemi juré du club merengue.

C'est en tout cas ce qu'il raconte dans son livre autobiographique, bientôt à paraître.

"Avant de me rendre à Barcelone, j'étais convaincu que c'était mon prochain club, j'étais parti pour rejoindre Barcelone. Il n'y avait aucune équipe au monde qui jouait un football plus beau. Guardiola n'a pas assisté aux pourparlers et il ne m'a pas appelé les jours suivants. Il ne m'a même pas envoyé un SMS. Il ne m'a pas montré qu'il voulait me recruter. Mon intérêt pour un transfert à Barcelone a alors rapidement diminué".

Une relation très "Special One"

Finalement, le milieu actuel d'Arsenal signe en faveur de la Casa Blanca, dans laquelle il restera trois saisons, avec trois titres à la clé. Pourtant, tout n'a pas été un long fleuve tranquille, surtout en ce qui concerne sa relation avec son coach portugais, avec lequel Mesut Özil a eu plusieurs accrochages, comme lors de la mi-temps d'un match. Ambiance !

"On était dans le vestiaire, et là, Mourinho me lance : 'Tu crois que donner deux bonnes passes c'est suffisant. Tu crois que t'es tellement fort qu'avec 50% de bonnes passes ça suffit ?' On s'est alors regardé dans les yeux. Il me fixait avec ses yeux marrons foncés. C'était comme deux boxeurs qui se regardent avant le premier round. Il espérait ma réponse. A ce moment-là, je le détestais alors qu'en réalité je l'adorais.

 

Je veux que tu joues comme tu sais le faire. Que tu te comportes comme un homme qui veut le ballon. Tu sais à quoi tu ressembles au duel ? Non ? Alors je te montre'. Et là, il se met sur la pointe des pieds, les bras collés au corps en serrant les lèvres et en faisant des petits sauts dans le vestiaire.

Je veux que tu joues comme tu sais le faire. Que tu te comportes comme un homme qui veut le ballon. Tu sais à quoi tu ressembles au duel ? Non ? Alors je te montre'. Et là, il se met sur la pointe des pieds, les bras collés au corps en serrant les lèvres et en faisant des petits sauts dans le vestiaire.

Je l'ai ensuite frôlé pour entrer dans la douche, sans un mot pour lui. Après cet épisode, je me suis excusé pour mon comportement devant Sergio Ramos et le reste de l'équipe".

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×