Mercato - PSG : «Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi bientôt à Paris ... »

Alors que le PSG n’aurait pas renoncé à Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi, Frédéric Bolotony, économiste du sport, a apporté des précisions sur le sujet.

Alors que Zlatan Ibrahimovic n’est pas éternel, le Paris Saint-Germain se pencherait déjà sur la succession de son attaquant vedette. Pour se faire, le club parisien aimerait taper fort sur le marché des transferts. Ainsi Lionel Messi ou encore Cristiano Ronaldo restent un doux rêve pour les dirigeants du PSG. Interrogé par France Football, Frédéric Bolotony, économiste du sport, estime que le club parisien peut viser l’une des deux stars d’ici deux ans.

Le Paris Saint-Germain a été impacté par les mesures décidées dans le cadre du fair-play financier par l’UEFA, on peut légitimement penser que sans cela Angel Di Maria porterait actuellement le maillot du club de la capitale. Mais les dirigeants du PSG ont retenu la leçon, et selon un économiste du sport, consulté par France-Football, Qatar Sports Investments pourra lâcher jusqu’à 100ME lors du prochain marché estival des transferts en utilisant les moyens comptables à sa disposition. Et cet éminent spécialiste de préciser son affirmation, notamment lorsqu'il s'agira de remplacer Zlatan Ibrahimovic;

« Un attaquant de classe c’est 100ME ? C’est un coût de 20ME d’amortissement annuel si on part sur un contrat de cinq ans. Cela s’ajoute évidemment à la rémunération brute d’un tel joueur. Mais le PSG devrait être en mesure d’effectuer une telle transaction et d’assumer un tel transfert. Même si cela pourrait signifier que Paris devra se concentrer sur une seule recrue ou bien alléger sa masse salariale par ailleurs pour recruter d’autres joueurs (…) Si le PSG peut faire venir un Messi ou Cristiano Ronaldo. Oui bien sûr ! Il faudra voir ce que le PSG sera capable de mettre sur la table dans deux ans par rapport à Barcelone et au Real Madrid. Je le répète, il a à sa disposition les leviers de croissance pour continuer à grandir financièrement tout en étant dans les clous du fair-play financier », explique Frédéric Bolotny, pas réellement inquiet pour l’avenir du Paris Saint-Germain et encore moins lors des prochains marchés des transferts.

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×