L'Espagne "Pas champions pour rien"

Dos au mur, l'Espagne s'est imposée sans trop trembler en France  (1-0). La presse locale a salué la performance de ses champions qui s'ouvrent la voie vers le Mondial.

L'Espagne: «Pas champions pour rien»

Vicente del Bosque ne doutait pas. Ses joueurs non plus, et la presse avec eux. Pourtant, l’Espagne était dos au mur avant sa rencontre sur le terrain du Stade de France. Mais elle s’est imposée sans broncher ou presque (1-0). «On n’est pas champion pour rien», titre ainsi AS tandis que son voisin de Marca lâche que c’est «comme ça que gagnent les champions !» Au niveau du jeu, l’Espagne a été «très supérieure, avec un style très Barça», écrit le quotidien catalan Sport. Pour Marca, cela a même été une «leçon mondiale» de la part d’une «énorme équipe». «Oh là là, España!» peut-on aussi lire sur marca.com .

Monreal, Valdés et Pedro, les héros

Si l’Espagne a repris la tête du groupe I, elle le doit un peu à Nacho Monreal, excellent, mais surtout à Victor Valdés. Remplaçant de luxe d’un Casillas encore blessé à un pouce, le portier du FC Barcelone a été présent quand il le fallait : face à Ribéry puis sur une tête d’Evra en fin de match. «Décisif» pour El Mundo Deportivo, «déterminant» pour Sport, le Catalan a même fait des «miracles» selon Marca et AS qui l'appellent désormais "San Victor Valdés" en référence à "San Iker" (Casillas). Pedro, qui s’est blessé à la cheville droite sur l'ouverture du score, «relance tout» pour le Mondial lâche Sport. Buteur pour la dixième fois de la saison avec sa sélection, l’attaquant du Barça fait aussi la Une du Mundo Deportivo qui titre en grand : «De Paris à Rio». Le Mondial n’est donc plus très loin pour le tenant du titre. «L’Espagne tape du poing sur la table à Paris et s’ouvre la voie» écrit Marca.
Source: L'équipe.fr

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×