Le retentissant cri du coeur de Yaya Touré !

Apparu hier soir à l'antenne de la BBC, Yaya Touré s'est fendu d'une sortie médiatique retentissante. Manque de reconnaissance, racisme, le milieu ivoirien n'a pas été avare en mots forts pour confier son mal-être.

« Si Yaya Touré n’était pas Africain, tout le monde dirait que c’est le meilleur milieu de terrain du monde. » La phrase est signée Samir Nasri, au sortir de la victoire de Manchester City en League Cup le mois dernier, match au cours duquel le milieu ivoirien s’était fendu d’une nouvelle réalisation sublime dont il a le secret. Des mots forts, qui auraient pu rester sans suite. Or, interviewé par la BBC dans la soirée d’hier, Touré a été amené à commenter la sortie de son acolyte français. « Je pense que c’est vrai » a-t-il ainsi assuré, avant de confier ce que l’on pourrait nommer un mal-être.

Yaya Touré a en effet déclaré qu’il ne se sentait pas considéré à sa juste valeur. « La juste reconnaissance est seulement venue des supporters. Je ne veux pas être négatif, seulement honnête. » Pour lui, ses origines africaines sont justement à l’origine de ce manque de reconnaissance. Touré estime que comme les « légendes » Drogba et Eto’o avant lui, il ne récolte pas les louanges qu’il mérite, et que les joueurs africains doivent plus prouver que les autres pour s’octroyer les faveurs de la presse. « Si nous jouons bien et que nous n’avons pas la reconnaissance des médias, nous ne sommes pas là où nous voulons être. »

Sans parler de racisme, Touré a livré une déclaration fracassante pour l’évoquer. « Les gens considèrent les Africains comme des animaux. » Les mots sont forts. « Je suis très fier d’être Africain, je veux défendre les Africains et je veux montrer au monde que les joueurs africains peuvent être aussi bons que les européens et sud-américains. » Après une telle sortie, Yaya Touré divise déjà les médias. Nul doute, en tout cas, qu’elle fera encore couler beaucoup d’encre...


Source : footmercato.net

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×