Lavezzi au coeur d’un trafic d’oeuvres archéologiques ?

Sale journée pour le PSG… Alors que son directeur sportif Leonardo, grand artisan du renouveau du club parisien, a transmis sa démission à sa direction, un de ses joueurs serait impliqué dans une sombre affaire de trafic d’oeuvres archéologiques. Son nom : Ezequiel Lavezzi.

Eziquel Lavezzi

L’affaire remonte à l’été dernier, alors qu’El Pocho s’apprête à rejoindre Paris. A l’aéroport Capodichino de Naples, les douaniers décident d’effectuer un petit contrôle de routine et plongent la tête dans les affaires de l’Argentin. Surprise, ces derniers vont faire une découverte inattendue.

Ils découvrent, bien emballé dans un sac, un buste en marbre représentant un philosophe de l’époque romaine… Un trésor archéologique d’une valeur inestimable qui viendrait selon le quotidien napolitain Il Mattino, qui révèle l’affaire, de Pompéi et serait daté du Ier siècle après Jésus Christ.

Bien évidemment, devant la découverte, les agents des douanes s’empressent d’interroger Ezequiel Lavezzi sur la provenance de l’objet, alors que les vestiges antiques sont victimes en Italie d’un vaste trafic que les autorités tentent tant bien que mal de juguler. La réponse de Pocho est tout aussi vague que sa coupe de cheveux : un tiffosi du Napoli le lui aurait offert en cadeau. Il précise qu'il n'avait aucune idée de la valeur de l'oeuvre.

Des réponses qui n'ont pas pour autant empêché le parquet de Naples d'ouvrir une enquête pour tenter d'en savoir plus, et si l'attaquant argentin ne tremperait pas dans un vaste trafic d'oeuvres archéologiques.

Une mauvaise nouvelle de plus pour le PSG, dont la reprise en tant que champion de France ne se fait pas dans les meilleures conditions...

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×