La tournée finit par un fiasco

France VS brésil amical 2013

Il existe des clichés qui n'en sont pas. Un match contre le Brésil est avant tout un test défensif, qui plus est face au Brésil de Neymar, Hulk et Oscar (et puis bon, Fred aussi). Résultat des courses : une impression générale désastreuse pour la défense française, recalée de trois balles dans le civet. Une défense trop vite en panique face aux mouvements brésiliens, aussi, et puis un positionnement bas, très bas dès le milieu de la première mi-temps.

Dans le détail, cela donnait Hulk, un gaucher à droite, et un puissant en plus, qui prenait le dessus sur Mathieu. Neymar et ses dribbles qui mettaient à mal Debuchy. Oscar un peu partout face à un six novice : Guilavogui. Et au milieu de cette défense qui prenait l'air, coulait une charnière. Pourtant opposé au maillon faible de l'attaque brésilienne, Fred, c'est sans doute elle qui a le plus déçu. Coupable de grosses erreurs, comme le mauvais alignement de Rami sur la passe de Fred pour Oscar ou les multiples approximations de Sakho, la charnière centrale s'est en plus retrouvée bien trop livrée à elle-même, avec un milieu qui a abandonné la balle aux Brésiliens, par manque de solution ou de discernement, comme en témoigne ce contre mal joué par Payet et conclu par Hernanes.

Le cas Benzema

Si la défense a déçu, que dire de l'attaque ? Apparemment, ce serait avant tout la faillite de Karim Benzema. Le joueur du Real est censé donner le sens du jeu à cette équipe, suffisamment peser devant pour menacer la défense adverse, la faire reculer et permettre à la France de dominer la rencontre. Hier ? Que dalle. Face à David Luiz et Thiago Silva, il n'a rien réussi. Et une fois encore, une dernière fois, une fois de trop, il n'a pas marqué (ce qui fait donc 1080 minutes pour ceux qui aiment les chiffes). Et la France n'a pas vraiment dominé, loin de là, ni construit quoique ce soit de solide, ni même de liquide.

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×