James Rodriguez n'a pas droit au toro avec Cristiano Ronaldo

Entre un Cristiano Ronaldo mécontent du départ de Di Maria, des résultats décevants et des supporters mécontents, l'ambiance est tendue ces derniers jours au Real Madrid.

Deux défaites consécutives en Liga et voilà le Real Madrid qui tangue. Alors qu’il s’apprête à retrouver la compétition qu’il a gagnée la saison passée, le club merengue vit des heures difficiles, à tous les étages. Les deux défaites consécutives en Liga ont d’abord sérieusement agacé les supporters. Celle contre l’Atlético Madrid, à Santiago Bernabeu samedi (1-2), a un goût particulièrement amer. Alors, la moindre étincelle prend désormais feu. Hier, plusieurs joueurs ont été insultés à la sortie du centre d’entraînement de Valdebebas. Varane et Kroos y ont eu droit, tandis que Bale, qui ne s’est pas arrêté pour signer quelques autographes, a pu voir quelques supporters s’en prendre à sa voiture à coups de pied.

La colère de certains supporters s’est manifesté dès le samedi soir, avec des sifflets nourris à l’encontre d’Iker Casillas et de Karim Benzema. Mais aussi par des chants « Pérez démission ». Un comble au regard de l’investissement consenti par le président madrilène. Mais plus que les arrivées, ce sont les départs qui font déchanter les supporters. Ceux de Xabi Alonso et de Di Maria ont du mal à être digérés, même par Cristiano Ronaldo, qui n’a pas hésité à le dire publiquement il y a quelques jours. De quoi influencer un peu plus le comportement des fans.

Supporters mécontents, départs inattendus, résultats en berne, les soucis sont bien plus nombreux que prévus à l’heure de démarrer la campagne de Ligue des Champions. À cela s’ajoute une autre problématique : l’intégration plutôt lente de James Rodriguez, qui peine à trouver sa place dans les schémas tactiques d’Ancelotti. Pour enfoncer le clou, les médias pro-barcelonais se délectent depuis hier d’une vidéo où l’on voit Cristiano Ronaldo ordonner au joueur d’aller faire un toro avec d’autres joueurs, et pas dans le cercle où se trouve Bale, Benzema et Modric entre autres. James Rodriguez s’en étonne et s’agace, CR7 rigole, le tout sous les yeux de Carlo Ancelotti. Bien sûr, une telle scène ne signifie pas que les deux hommes ont du mal à collaborer, mais elle tombe dans un moment délicat pour le Real Madrid. Pour remonter la pente, il est temps de livrer une prestation enfin aboutie. Le FC Bâle ressemble à l’adversaire idéal ce soir. Mais attention, les Suisses avaient réussi à surprendre Chelsea à Stamford Bridge la saison dernière !


Source : voir

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×