Euro féminin : Les Bleues pour confirmer

Les coéquipières de Sandrine Soubeyrand affrontent lundi l’Espagne pour leur deuxième match de l’Euro suédois.

Louisa Nécib euro 2013

 Après leur entame réussie face à la Russie (3-1), les filles de Bruno Bini défient l’Espagne lundi à Norrköping. Le sélectionneur des Bleues fait profil bas : «On a beaucoup de respect pour cette équipe. Les Espagnoles ont fait de grandes choses en qualifications, avec notamment un match nul contre l'Allemagne. On a vu aussi leur victoire ici contre l'Angleterre (3-2). ça joue bien au foot, c'est bien organisé. Elles ont leurs armes, on a les nôtres. Ca se jouera sur le grand rectangle vert». La France part avec les faveurs des pronostics. Les quatrièmes du dernier Mondial et des derniers JO, n'ont en effet jamais été battues par la Roja féminine en neuf rencontres (six victoires et trois nuls).

Invaincues face à l’Espagne Tombeuse en ouverture de l’Angleterre 3-2, l’équipe ibérique a créé la première surprise du tournoi.  «Elles sont embêtantes à jouer. La 9, Veronica Boquete, est une très bonne joueuse et Adriana est dangereuse aussi. Ca joue pas mal», a surenchéri Bini dimanche matin. «On a eu des séances vidéo et on a vu qu'elle avaient été très bonnes contre l'Angleterre. Ce sont des filles qui attaquent, qui jouent, qui mettent du mouvement, de la vivacité et de la technique», poursuit l'arrière centrale Laura Georges. Beaucoup de vivacité technique mais aussi une certaine perméabilité en défense. La Roja a en effet encaissé beaucoup de buts lors de sa campagne de qualification (14 contre 2 pour la France).

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×