Cristiano Ronaldo n’en fait qu’à sa tête et met sa carrière en péril !

Longtemps gêné par une blessure au genou gauche, Cristiano Ronaldo pourrait bien mettre sa carrière en péril à trop vouloir prendre de risques. Inconscient ou non, le Portugais vient de recevoir de mauvaises nouvelles de la part de son docteur.

51 buts en 47 apparitions cette saison sous le maillot du Real Madrid, des statistiques tout bonnement stratosphériques qui ont permis à Cristiano Ronaldo de remporter la Coupe du Roi et surtout la Ligue des Champions. La dixième du club madrilène et sa deuxième personnelle. Pourtant, le buteur portugais a connu cette saison de nombreux pépins physiques, et ce, plus précisément autour de son genou gauche. Si les supporters du Real ont longtemps eu peur de perdre leur attaquant vedette avant cette fin de saison mémorable, il semblerait qu’à trop vouloir forcer, CR7 serait proche d’atteindre le point de non-retour.

Victime d’une tendinite au genou gauche depuis maintenant plusieurs mois, le dernier Ballon d’Or est proche du K.O. selon la dernière IRM passée samedi dernier avec sa sélection, rapporte El Confidencial. Le média espagnol cite même une phrase pour le moins assassine du non moins célèbre Docteur Noronha : « Ou il laisse reposer son genou, ou son avenir est en danger ». La blessure du meilleur buteur de la sélection lusitanienne serait en effet en train de s’aggraver au fil des matches disputés. Alors que le repos complet lui a été vivement conseillé (pour que la blessure de CR7 soit totalement résorbée, il faudrait qu’il observe une période de repos de deux mois), le joueur a une nouvelle fois préféré tenir sa place ce lundi face à l’Allemagne. Si son équipe a subi une cinglante défaite, 4-0, Cristiano Ronaldo n’a pas non plus démontré qu’il était au top de sa forme. Pire encore, il affichait le triste bilan de n’avoir pas inscrit le moindre but en 7 tentatives. Un chiffre loin d’être dans les habitudes de ce buteur hors pair.

Cristiano Ronaldo n’en fait qu’à sa tête, le Real Madrid s’inquiète

Pourtant, le discours de l’originaire de l’île de Madère n’a jamais laissé transparaître que sa blessure avait pris une telle ampleur. « Je suis à 100%. J’espérais être à 110% mais je pense que c’est assez pour aider l’équipe. Je me sens bien, prêt à faire une grande Coupe du Monde. Si ce n’était pas le cas, je serais le premier à le dire à l’entraîneur. J’aimerais bien n’avoir aucune douleur, mais c’est impossible, ça n’a pas dû arriver un seul jour depuis le début de ma carrière », avait-il lancé avant d’affronter la Mannschaft. Un discours dans la langue de bois non sans rappeler une force de caractère déjà perçue plus tôt dans la saison. « C’est moi qui décide si je joue ou pas », avait-il lâché alors que la demi-finale aller de la Ligue des Champions face au Bayern Munich se profilait et que son état suscitait de vives interrogations à Madrid. Une chose est sûre, si l’avant-centre de 29 ans ne prend pas conscience du risque et continue de jouer sur la corde raide, c’est bel et bien son genou qui décidera s’il jouera ou non dans le futur.

Du côté du Real Madrid, l’heure est à l’inquiétude et chacune des sorties du Ballon d’Or 2013 va être suivie avec la plus grande attention. Le club madrilène sait mieux que quiconque qu’une grave blessure de son joueur majeur serait une véritable catastrophe pour le champion d’Europe en titre, et ce, en dépit du montant de l’assurance promis par la FIFA en cas de grave blessure durant la compétition.

Source : footmercato.net

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×