Brandao porte plainte contre Thiago Motta pour toucher rectal non consenti

L’attaquant du Sporting Club de Bastia vient de déposer une plainte à l’encontre du milieu de terrain parisien, Thiago Motta, pour toucher rectal non consenti.

 C'est la Rumeur  concoctée par nos confrères de FootballFrance.fr, toujours en quête de news incroyables ... 

C’est un nouveau rebondissement dans l’ affaire Brandao. Alors que la planète football s’indigne contre le geste fou de l’attaquant bastiais lors de la rencontre opposant le Paris Saint-Germain au SC Bastia (2 – 0), des révélations aussi surprenantes qu’inattendues pourraient expliquer la réaction si virulente de Brandao.

En effet, l’attaquant brésilien du club corse vient de déposer une plainte pour toucher rectal non-consenti à l’encontre du milieu de terrain du PSG, Thiago Motta. D’après le joueur bastiais, les faits se seraient déroulés lors de plusieurs corners.

Pour la première fois depuis les évènements, Brandao s’est exprimé :

« Je tiens tout d’abord à m’excuser car je n’ai pas montré l’exemple aux jeunes et aux passionnés de football en général. J’ai pu choquer, j’en ai conscience mais je tiens à expliquer les raisons qui m’ont poussé à faire cela, même si mon geste est difficilement excusable. »

Brandao : « Jamais sans mon consentement »

Avant de continuer, larmes aux yeux :

« J’ai été insulté pendant tout le match par Thiago Motta, mais l’ensemble des joueurs qui ont pu jouer contre ce macaroni géant ne pourront que confirmer mes propos.Lors de chaque corner, Thiago Motta me fait un toucher rectal dans mes fesses, sans mon consentement. Je ne dis pas que je n’aime pas ça, mais j’ai dit, jamais sans ma permission. Je ne peux pas tolérer un tel comportement. Je ne suis pas un garçon facile. Si après mon coup de tête je suis parti en courant, c’est uniquement car j’avais peur pour mes fesses. »

D’après nos sources et plusieurs témoins, les dires de Brandao sont vérifiés. Le joueur du PSG sera entendu par les enquêteurs, Olivia Benson et Eliott Stabler, de l’unité spéciale des victimes. Thiago Motta encourt jusqu’à deux ans de prison ferme. Le Paris Saint-Germain n’a pas souhaité communiquer. De son côté, le SC Bastia communiquera un communiqué qui communiquera le prochain communiqué du club.

Source : voir

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×