Après Messi, Didier Drogba condamné par la justice à payer 450 000 euros

Poursuivi pour des impayés après des travaux réalisés dans sa maison d’Abidjan, Didier Drogba s’est vu condamner par un tribunal de Corse à verser un peu moins d’un demi-million d’euros au plaignant. Une décision de justice que la star du Galatasaray d’Istanbul compte bien contester en appel.

didier drogba

L’histoire remonte à 2009 lorsque l’entreprise corse de Leonard Simoni, Acqua Nova, décroche un contrat pour réaliser de menus travaux dans la somptueuse demeure des époux Drogba en Côte d’Ivoire à Abidjan.

Si, au départ, les travaux devaient se limiter au bassin aquatique et à quelques aménagements intérieurs, la société se voit rapidement confier d’autres tâches. Devant l’ampleur des travaux, Leonard Simoni engage de nombreux sous-traitants. Les travaux avancent bien, Didier Drogba est satisfait au point de faire un chèque de 800 000 euros pour le paiement d’une première tranche de travaux en octobre 2011. Deux mois plus tard, les choses se compliquent.

Leonard Simoni et ses équipes se voient interdire l’accès au chantier par des hommes en armes avant d’être purement et simplement expulsés du chantier. Depuis, l’entrepreneur cherche à se faire payer le reste des travaux, soit 394 000 euros.

Le tribunal de commerce d’Ajaccio a donc donné raison au plaignant la semaine dernière, condamnant les époux Drogba à verser 394 000 euros correspondant aux impayés, ainsi qu’une somme de 50 000 euros au titre des dommages et intérêts. Le tribunal a souligné que Didier Drogba et son épouse étaient restés « particulièrement taisants » sur cette histoire d’hommes armés qui avaient empêché l’entrepreneur d’accéder au chantier.

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×