Affaire Vélodrome : la terrible menace qui plane sur l’OM !

L'Olympique de Marseille fait face à un nouveau rebondissement dans son bras de fer avec la mairie. Si l'OM continue à boycotter le Vélodrome, le club pourrait bien être privé de compétitions nationales la saison prochaine.

Quand l’annonce d’un stade Vélodrome rénové et agrandi à l’occasion de l’Euro 2016 a été faite il y a de cela plusieurs années, l’Olympique de Marseille ne se doutait certainement qu’il en serait aujourd’hui la principale victime. Et pour cause. Après avoir menacé de boycotter son enceinte historique en raison d’un loyer jugé trop élevé, estimé à 8 M€ sur l’ensemble de la saison, puis mis ses menaces à exécution en promettant de disputer son match à domicile face à Montpellier dans l’Hérault le 17 août prochain, le bras de fer avec la mairie vient de connaître un nouveau tournant ce vendredi soir.

Après la LFP, prenant la parole aujourd’hui par l’intermédiaire de Frédéric Thiriez et appelant « à sortir de cette situation absurde » et « trouver un accord raisonnable autour d’un montant de loyer acceptable par le club », c’est un nouvel acteur qui a fait une entrée fracassante dans ce dossier en fin de journée. Responsable de la section amateur du club phocéen, l’Association OM est montée au créneau en adressant une lettre ouverte à Vincent Labrune. Le président de l’ASOM, Jean-Pierre Foucault, a rappelé une petite subtilité que la maison mère olympienne avait peut-être oublié.

Une menace tout sauf anecdotique

« Comme vous le savez, l’Association Sportive OM que je préside, et la SASP OM, ont signé le 30 juin 2010 une convention encore en vigueur aujourd’hui. [...] C’est dans le cadre de cette convention que l’ASOM a mis à disposition de l’OM son numéro d’affiliation auprès de la FFF pour permettre aux équipes professionnelles de s’inscrire et de participer aux compétitions organisées par la FFF et la LFP. La convention stipule à l’article 6.2 b) que les matches de compétition officielle à domicile devront avoir lieu obligatoirement au Stade Vélodrome », souligne clairement le courrier.

Jusqu’ici tout va bien. Sauf que si la tension ne redescend pas autour de ce dossier et que l’OM mettait à exécution ses menaces de ne pas évoluer au Vélodrome toute une partie de la saison, l’ASOM pourrait hausser le ton. Et l’association de menacer clairement le club marseillais : « Si l’OM persiste dans son choix de jouer ce match à Montpellier, il se verra contraint d’interdire à l’OM l’utilisation du numéro d’affiliation de l’ASOM ». Conséquence directe ? Les Olympiens ne pourraient participer à aucune des compétitions nationales dans lesquelles ils sont engagés : Ligue 1, Coupes de France et de la Ligue, mais aussi Coupe Gambardella et autres compétitions de jeunes. Qu’on se le dise, l’OM aurait tout intérêt à trouver une porte de sortie rapide et indolore à cette situation de plus en plus suffocante pour le club et ses supporters.

Source : voir

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×