10 trucs qu’on reproche à Didier Deschamps depuis le début de son règne

Didier Dechamps

A la tête des Bleus depuis maintenant un peu moins d'un an, Didier Deschamps peut d'ores et déjà se targuer de disposer du pire bilan d'un sélectionneur depuis 1964. Bon, évidemment, tout n'est pas de la faute de l'ancien porteur d'eau de luxe, mais quand même. En fouillant bien, on peut trouver quelques casseroles dont il se passerait certainement bien. On lui reproche donc :

1. D'être l'adjoint de Jean-Pierre Bernès
Et de donner l'impression d'être un sbire. Au bout d'un moment, ça va bien finir par se voir que c'est JP qui contrôle tout ce foutoir. Gourcuff de retour sans raison, Nasri sorti de la cave on ne sait pourquoi, ça fait beaucoup. Manquerait plus qu'une sélection de Jimmy Briand. Comment ça, Deschamps a osé le sélectionner pour son premier match ? Ah...

2. D'avoir vanté le fameux esprit de groupe indispensable à l'équipe
Et de s'appuyer quasiment sur le même groupe qu'en 2010 et 2012, deux symboles de réussite, à tous les étages. Ça sonnait bien, dans sa bouche. Dans les faits, par contre, c'est plus compliqué pour Didier.

3. Karim Benzema
Sur le papier, le choix de Benzebut s'imposait. Dans la vraie vie, c'est vite devenu n'importe quoi, avec plus de 1000 minutes sans scorer. Mais le pire, c'est qu'on ne se souvient même pas d'un tir, d'une situation de but. En même temps, à force de décrocher sans être réprimandé...

4. De ne pas nous faire profiter des "méthodes qui gagnent"
Un mec capitaine de l'OM version Bernard Tapie, de la Juventus époque potion magique doit forcément en connaître un rayon niveau magouilles. Pourquoi ne pas nous en faire profiter maintenant qu'on n'est pas bien ?

5. De préférer ses copains
Et de s'entourer toujours de gars qu'il connaît. Pas étonnant, donc, d'avoir dû se tracter Patrice Evra pendant un an. Un peu comme quand il avait ramené Morientes de son cimetière, à peine débarqué à l'OM. Bah oui Didier, mais Evra, c'était bien avant. Quand tu mettais du gel sur ta coupe à la brosse. Un autre temps, donc.

6. D'avoir lui aussi raté Jérémy Mathieu
D'accord, le grand roux de Valence a joué contre le Brésil et a souffert. Il n'empêche que ça fait quatre ans qu'il régale en Espagne pendant que Patrice Evra ramasse ses reins, que Gaël Clichy n'arrive pas à s'imposer et que Benoît Trémoulinas compte les Pepito à Bordeaux. Mais bon, c'est aussi un concept sympa de sélectionner un type quatre ans trop tard.

7. De nous avoir fait espérer
Avec un nul héroïque en Espagne et une victoire maîtrisée chez les Italiens qui semblaient indiquer que les Bleus étaient de retour aux affaires. Avec du talent et de l'audace, en plus. Oui, sauf qu'après, il y a eu un match retour contre l'Espagne au Stade de France. Et là, a bien vu que l'équipe n'avait finalement pas tant de talent que ça. Ni de tripes, d'ailleurs.

8. D'avoir joué le jeu de la tournée en Amérique du Sud
Évidemment, on ne va pas coller l'organisation du voyage sur le dos de Dédé. On parle ici et là de pressions télévisuelles pour diffuser des matchs et avoir des sous. Mais quitte à se déplacer, autant faire chier le monde comme il l'avait fait à Monaco, en collant une équipe plus que bis sur le billard. Là, on a finalement vu un groupe qui jouait à moitié le jeu. Et forcément, c'était vilain.

9. Ses conférences de presse
On n'en pouvait plus de la paranoïa de Domenech, de "je ne peux pas en dire plus" de Laurent Blanc et on avait misé fort dans le franc parlé du capitaine des Champions du Monde. Et puis en fait non, même là, on est resté sur notre faim. Langue de bois, discours stéréotypé et lisse, on s'emmerde dès l'avant-match et on se surprend a trouver sympa le panneau de sponsors derrière.

10. D'avoir accepté le poste, finalement
C'est peut-être ça, la plus grosse connerie de Dédé. D'avoir pris les rênes d'une équipe sans talent, sans tête pensante, sans plein de trucs. Une erreur à vous plomber une carrière et une réputation quasi sans faille, tiens.

Et sinon, il en pense quoi le lobby de France 98 des résultats de Didier Deschamps ? Quelqu'un a des nouvelles de Raymond ?

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×