Dopage : Et si Usain Bolt était le prochain?

On n'ose l'imaginer et pourtant, les révélations du dopage de Tyson Gay et Asafa Powell font naître des suspicions sur Usain Bolt. Le recordman du monde sur 100 et 200 mètres s'est-il dopé? Jusqu'à preuve du contraire, absolument pas.

Usain Bolt
Sept des dix meilleurs performeurs de tous les temps sur 100 mètres ont été suspendus pour dopage

A quelques jours du début des championnats du Monde à Moscou, l'athlétisme est en pleine tourmente, suite aux révélations de dopage de Tyson Gay et Asafa Powell.

Star incontestée du sprint, Usain Bolt est indirectement mêlé à cette affaire, puisque plusieurs athlètes jamaïcains ont été pincés. Le double champion olympique du 100 mètres n'a jamais été contrôlé positif mais les regards se tournent vers lui, d'autant plus quand on jette un oeil sur le passé des dix meilleurs performeurs de l'histoire.

7 athètes du top 10 dopés
Dans ce top 10, sept ont été contrôlés positifs: Tyson Gay (9"69) en 2013, Yohan Blake (9"69) en 2009, Asafa Powell (9"72) en 2013, Justin Gatlin (9"77) en 2006, Tim Montgomery (9"78) en 2005, Ben Johnson (9"79) en 1988 et Steve Mullings (9"80) en 2011.

Seuls Maurice Green (9"79), Nesta Carter (9"78) et donc Usain Bolt (9"58) n'ont jamais été pris.

"Comme pour chacun d'entre nous, la présomption d'innocence doit prévaloir", écrit Vincent Langendries, journaliste à la RTBF, dans une chronique publiée sur le site de la chaîne publique. "Et puis ce n'est pas parce que des copains de couloir ont fait fausse route que Bolt a forcément suivi le même chemin tortueux. Mais aujourd'hui plus aucun commentateur sérieux ne peut dire "juré, craché... ce type n'est pas un tricheur!". Cela fait malheureusement partie du monde du sport de haut niveau."

Pour Langendries, l'athlétisme pourrait ne jamais se relever d'un tel coup du sort, Bolt étant la star incontestée du sprint et une icône sportive mondiale. "En jouant un peu au scénario-fiction, imaginons un instant que le tonnerre s'abatte sur l'éclair Bolt, imaginons ce qui se passerait si le super héros adoré par les foules tombait de son piédestal. Imaginons un "faux départ" définitif pour l'homme des 9'58. Pas sûr que l'athlétisme mondial s'en releverait. Pas sûr que les sponsors ne couperaient pas les ponts à un sport qui perdrait son icône, sa "star des stars".

"Je suis propre"
Ce qui est certain, c'est que Bolt n'a jamais été mouillé, de près ou de loin, dans une affaire de dopage. Il l'a d'ailleurs répété il y a quelques jours, lorsqu'il était en visite à Paris.

"Je suis propre, je n'ai aucun problème avec ça. Aucun souci: on peut venir me tester n'importe quand dans la journée, mais pas à six heures du matin comme cela est courant", a souligné "La Foudre" dans le Parisien, le 2 juillet dernier.

Les fans d'athlétisme, et du sport en général, prient pour que le Jamaïcain ne trempe jamais là-dedans.

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×